Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Les anciens combattants inquiets pour leurs acquis (13-04-2014)

Jeudi dernier, les anciens combattants de la France Mutualiste de Haute-Savoie tenaient leur assemblée générale à Praz-sur-Arly, soit près de 200 personnes. Un moniteur de ski pralin a fait partie des nouveaux élus pour représenter le département aux conventions nationales.

Le président de la délégation de Haute-Savoie, M. Laperle, et le maire de Praz-sur-Arly, M. Jaccaz, entourés des autres responsables de la France Mutualiste.



Près de 200 personnes étaient réunies à la salle des fêtes de Belambra jeudi matin pour la 85e assemblée générale de la délégation 74 de la France Mutualiste. La plupart étaient des anciens combattants car, rappelons-le, cet organisme gère surtout les retraites mutualistes et les assurances vies des anciens soldats français.

Le maire de Praz-sur-Arly, Yann Jaccaz, a accueilli les adhérents, rendant hommage à leur engagement passé sous les drapeaux. André Laperle, président de la délégation haut-savoyarde, a remercié la commune pour son accueil. Il a salué le travail d’organisation de Patrick Pinel, Sallanchard mais aussi moniteur de ski à Praz-sur-Arly, qui s’est beaucoup investi dans les préparatifs de ce rendez-vous.

Yves Gallice, secrétaire général, a rappelé la situation positive de la France Mutualiste 74 qui enregistre un nombre de contrats en hausse de près de 2% sur un an et compte à l’heure actuelle pas moins de 3936 adhérents.

Si les nouvelles étaient plutôt bonnes, M. Boulenc, administrateur national, et M. Laperle ont toutefois expliqué qu’il faudrait faire preuve d’une grande vigilance sur les droits acquis des anciens combattants. Ils ont rappelé que le gouvernement avait diminué, fin 2013, la majoration de l’Etat sur la retraite mutualiste des combattants, le taux passant de 25% à 20%. Toutes les associations du monde combattant se sont mobilisées pour faire annuler cette décision. Cela a payé puisque le taux est revenu à 25% dès le 1er janvier. Les anciens combattants n’ont donc subi le préjudice que durant un trimestre. “Mais nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle décision du même type lors de la prochaine loi de finances” soulignait M. Boulenc. Pour les adhérents, c’était clairement la réforme de trop après, déjà, l’instabilité fiscale, rappelant que cette majoration était un droit historique attribué au lendemain de la Première Guerre Mondiale.

Ces sujets n’ont pas empêché les débats de se dérouler dans une réelle convivialité, le président faisant toujours preuve d’humour.

Pour terminer, l’assemblée a élu, pour 3 ans, ses deux délégués à l’assemblée générale nationale. Il s’agit de Patrick Pinel et de Michel Croset.
 

 

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium